Drome Classic : Victoire d’Alexis Vuillermoz

Alexis Vuillermoz : « Ce succès fait du bien »

«J’étais concentré sur la dernière montée, le Mur de Livron. Romain a été un acteur décisif en allant dans beaucoup de coups, notamment avec Lilian Calmejane et Warren Barguil. J’avais de moins bonnes jambes qu’hier et au pied du mur, je ne croyais pas vraiment en mes chances. Au fil de l’ascension, je me sentais bien et quand Anthony Perez s’écarte, j’ai pu accélérer. Ce qui me fait plaisir, c’est d’avoir pu en remettre encore à la bascule. Cela sentait bon mais je suis resté prudent car la descente était compliquée. Je n’avais pas gagné l’année dernière et ce succès fait du bien. En 2018, je sortais de deux belles saisons, avec des victoires et en ayant été acteur pour l’équipe et la saison a été difficile avec des chutes, des blessures. C’est le premier succès de l’équipe AG2R La Mondiale cette année. Physiquement, on était présents ces dernières semaines, il n’y a pas de doutes là-dessus. Gagner ici, c’est vraiment bon pour le moral. » ALEXIS VUILLERMOZ

LE CHIFFRE

1

Alexis Vuillermoz remporte la première victoire de la saison pour l’équipe AG2R La Mondiale. En cinq jours de course, il n'a jamais fini plus loin que la 7e place. C’est le neuvième succès de sa carrière. Romain Bardet a pris la septième place.

L'INFO

Kuurne-Bruxelles-Kuurne -Julien Jurdie: "Il fallait tenter"

Silvan Dillier et Olivier Naesen ont terminé 26e et 42e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
« On avait imaginé une course débridée avec les conditions météorologiques difficiles. Nous ne nous sommes pas trompés. A l’amorce du Oude-Kwaremont, il y a eu une accélération qui a fait exploser le peloton. Oliver Naesen a réussi à être parmi les meilleurs à ce moment-là. A cinq, ils ont effectué une bonne partie de manivelles. Malheureusement, il est tombé sur un Jungels très fort. C’est le lot des classiques, cela reste frustrant mais il faut l’accepter. Sur l’ensemble du week-end, on va vu nos leaders Oliver Naesen et Silvan Dillier répondre présents physiquement, c’est encourageant pour la suite», explique le directeur sportif

Julien Jurdie.