Quatre Jours de Dunkerque (6e étape) : Oliver Naesen deuxième

Oliver Naesen : « C’était l’objectif de la semaine »

« On savait que ce serait une étape difficile et décisive. Pour moi, c’était l’objectif de la semaine. Depuis la première étape, beaucoup de bonifications ont été distribuées et cela ne nous avait pas souri. Il fallait donc jouer une carte importante.
Deuxième de l’étape, deuxième du général, cela a presque réussi mais il y a une grande satisfaction quand même car toute l’équipe a couru juste et le groupe s’est très bien comporté avec Damien qui rentre dans le top 10.
Demain, il y a encore des possibilités mais ce ne sera pas facile car cela va se jouer à la bonification et il ne faudra pas se tromper.
A Paris-Roubaix, j’étais en grand forme mais j’ai été malchanceux. Ici, je suis en reprise, les jambes sont bonnes et c’est très bien pour la suite de la saison. »Oliver

Le chiffre

4

A la veille de l’arrivée finale, Oliver Naesen est deuxième du classement général à 4’’ du leader Philippe Gilbert.
Damien Touzé, septième de l’étape, est dixième du général.

L’info

Giro d’Italia : un chrono court et exigeant

A l’issue de la deuxième étape du Giro d’Italia, un chrono court et exigeant dans Budapest, Andrea Vendrame rétrograde à la 35e place du classement général.
« On n’a pas eu le temps d’admirer les bâtiments de Budapest. C’était dur et intense. Cela permet de mettre en route progressivement avant d’arriver en Italie où le Giro va véritablement démarrer pour l’équipe AG2R CITROËN », dit Nans Peters.